Les Tortues savent aussi trader

Il existe une infinité de stratégies sur les marchés financiers mais certaines sont devenues célèbres. Nous allons parler ici d’une stratégie que j’ai déjà évoquée dans l’article « Tu crois pouvoir être trader » mais sans détailler la méthode.

Je vais vous parler de la stratégie des tortues.

L’expérience

Pour comprendre cette stratégie, il faut déjà savoir qui sont ces tortues et comment elles sont nées.

Les tortues proviennent tout simplement d’une expérience menée par deux traders. Cette expérience au nom original remonte aux années 80. Richard Dennis, un trader reconnu surnommé le prince du pit, tombe en désaccord avec un de ses amis trader William Eckhardt.

Richard pensait que tout le monde pouvait apprendre le trading, qu’il fallait donner une méthode stricte à suivre. William quant à lui voyait le trading comme inné car pour lui tout ce qui fait un trader comme la gestion de ses émotions et de son stress, son intuition, sont acquis à la naissance.

Pour vérifier leurs points de vue ils ont décidé de faire une expérience. Ils veulent former des personnes au trading, sur 1000 candidats  il n’y en a que 80 qui sont sélectionnés puis 13 sont finalement formés par Richard Dennis pendant deux semaines.

Après cette courte formation les « tortues » se sont vues confier un capital de trading allant de 250 000$ à 2$ millions. L’expérience a duré 5 ans et les résultats ont été au rendez-vous car les « tortues » ont générés 175$ million de profit.

Le système des Tortues

La stratégie des tortues n’est pas qu’une simple stratégie, c’est un véritable système de trading complet qui englobe tous les aspects du trading pour ne laisser aucune part à l’improvisation. En effet le système donne les entrées et sorties, les marchés à trader, les stops et la taille des positions à prendre.

  • Quels marchés

Les tortues étaient sur les futures sur les matières premières et le marché des changes. Elles étaient obligées de trader des marchés avec un fort volume de transaction car elles intervenaient avec de gros montant. Si elles tradaient sur des marchés à faible volume alors elles risquaient de faire beaucoup décaler le cours ce qui aurait entrainé des grosses pertes.

Les tortues pouvaient décider de ne pas trader un marché mais dans ce cas elles ne devaient pas du tout trader ce marché, c’est-à-dire qu’elles n’avaient pas le droit d’intervenir de temps en temps sur ce marché. Donc soit elles étaient concentrées à fond sur un marché, soit elles ne tradaient pas du tout le marché qui ne leur plaisait pas.

  • Le set up d’entrée

L’entrée en position de la stratégie des tortues est très simpliste. Il est basé sur les breakout c’est-à-dire les cassures des plus hauts ou des plus bas représentés par un canal de Donchian selon deux systèmes. Le premier système est un breakout à 20 jours et le deuxième système qui est plus long terme est basé sur un breakout à 55 jours.

Dans le système 2 on va donc régler notre canal de Donchian sur 55 jours ainsi on va avoir un canal représentant le prix le plus haut et le prix le plus bas sur les 55 derniers jours. Dès que ce plus haut est cassé, même d’un tick, on va acheter et inversement on va vendre si le plus bas à 55 jours est cassé, même d’un tick.

Pour le système 1 c’est exactement le même système sauf qu’on règle le canal de Donchian à 20 jours. Il y a néanmoins une petite règle à respecter, si le breakout précédent à 20 jours a été gagnant (qu’on l’ait pris ou non) alors on ignore le prochain breakout 20 jours et on passe alors au système 2 donc on va prendre un breakout à 55 jours. Si le breakout 20 jours a été perdant alors on peut prendre le prochain breakout 20 jours.

 

 

  • Stop et taille de position

Un élément très important chez les tortues est le money management et ça doit être l’élément majeur de toute stratégie.

Toutes les positions avaient un stop loss pour être protégé en cas de perte. En général le stop loss n’était pas placé directement sur le marché pour ne pas révéler au broker leur stratégie, les tortues avaient un stop mental c’est-à-dire que dès que le cours touchait le prix que s’étaient fixé les tortues pour sortir en perte alors elles coupaient leurs positions.

Les tortues utilisaient une formule pour placer leurs stops :

-Pour un achat : Prix de l’actif – 2N

– Pour une vente : Prix de l’actif + 2N

N représente l’ATR calculé sur 20 jours ( Average True Range), c’est une mesure de la volatilité. Plus l’ATR est élevé et plus il y a de volatilité donc le risque augmente ainsi le stop sera plus loin du point d’entrée. Si l’ATR est faible alors il y a une faible volatilité donc un faible risque ainsi le stop sera plus proche du point d’entrée.

Exemple : Imaginons que je vende à l’EUR/USD à 1.1078 et que mon ATR est à 0.011 alors mon stop sera à 1.1078+ (2*0.01125) = 1.1303

Les tortues ne prenaient jamais plus de 2% de risque ainsi en fonction de la valeur de N elles pouvaient calculer la taille de leur position c’est-à-dire le montant qu’elles devaient prendre.

(calculer sa taille de position fera l’objet d’un autre article).

Exemple : Si je reprends l’exemple plus haut, si on risque 1000$ avec un stop à 225 pips on doit prendre 0.44 lots.

  • Pyramidage

Dans cette stratégie il y a aussi la notion de pyramidage c’est-à-dire qu’on va rentrer plusieurs fois dans le même mouvement. Ici à chaque fois que le prix bouge de 0.5N dans notre sens alors on reprend une position dans la limite de 4 positions maximum.

A chaque nouvelle position les stops devaient être déplacés de façon à toujours être à 2N de la dernière position donc si on prend position une fois on a le stop à 2N puis on renforce à 0.5N on va donc placer le stop à 2N de cette position puis le premier stop on va le bouger de 0.5N pour qu’il soit au même niveau que le nouveau stop.

Exemple : J’ai pris ma position à 1.1078 avec un stop à 1.1303. L’ATR est de 0.01125 donc je renforce quand le prix est de 1.1078- (0.5*0.01125)=1.1022 et le stop est alors à 1.1022+ (2*0.01133)=1.1248   « 0.01133 » représente la nouvelle valeur de l’ATR car l’ATR varie continuellement.  On baisse le premier stop de 0.5N donc on le place aussi à 1.1248. Pour renforcer une troisième fois il faut que le prix soit maintenant de 1.1022-(0.5*0.01133)=1.0965.  Le stop de cette nouvelle position est à 1.0965+(2*0.01172)=1.1199 et les autres stop seront placés à ce niveau aussi et c’est la même chose pour la quatrième position.

  • Le set up de sortie

Le système des tortues avait un faible taux de réussite cependant il a montré qu’il pouvait faire des grosses performances. Cela est dû principalement à deux points, le money management que nous avons vu et aux sorties de position.

En effet une règle de base en trading est de couper ses pertes et de laisser courir ses gains et c’est exactement ce qu’ont fait les tortues.

Dans le système 1 on va utiliser les breakout à 10 jours pour sortir de position, ainsi si je suis à l’achat, s’il y a un breakout à la baisse de 10 jours alors toutes les positions seront sorties et inversement si je suis vendeur.

Dans le système 2 c’est exactement la même chose sauf qu’on va sortir sur les breakout à 20 jours.

sorties stratégie des tortues

Le canal bleu est le canal de Donchian à 55 jours, il est cassé à la baisse donc on vend et on sort quand le canal de Donchian 20 jours en rouge est cassé à la hausse. Ici c’est une représentation du système 2.

A première vu cette façon de sortir semble assez simple, on a juste à suivre le système et c’est bon sauf que si vous pensez ça c’est que vous oubliez le coté de plus difficile en trading qui est le côté psychologique. En effet imaginez que vous faites un très bon gain, le marché commence à se retourner, donc à partir contre vous. Avant d’avoir votre signal de sortie vous pouvez très bien voir s’effacer 30% ou 50% voire 100% des gains que vous étiez en train de réaliser. La plupart du temps on sera tenté de couper avant le set up de sortie pour éviter ce cas de figure mais il ne faut pas oublier que ce set up de sortie sert à éviter les sorties prématurées. Ce système permet donc de laisser le cours retracer (et éventuellement effacer une grosse partie des gains en cour) pour mieux repartir et ainsi on pourra vraiment suivre la tendance jusqu’à la fin pour en profiter un maximum.

Conclusion

Le système des tortues est un système de trading complet qui englobe tous les aspects du trading. Les règles sont simples et la seule difficulté vient de la capacité à suivre ces règles. Les tortues qui n’ont pas réussi à gagner avec ce système sont celles qui n’ont tout simplement pas suivi les règles. Le plus important à retenir avec ce système de trading n’est pas le système en lui même, ce qui est important de voir ici c’est comment on construit un véritable système de trading.

Testez cette méthode et dites-moi vos résultats en commentaire. N’hésitez pas à partager l’article et à me suivre sur facebook et twitter

Vous avez aimé cet article ?
"Téléchargez GRATUITEMENT le Kit du trader particulier "
Dans ce Kit vous trouverez un guide pour bien débuter ainsi qu'un journal de trading complet et un calculateur de taille de position

(Visited 634 times, 1 visits today)

Mathieu

5 Comments

    • Bonjour Michel,
      Je n’ai pas testé cette stratégie, cependant elle est quand même très formatrice car elle montre comment établir une vrai stratégie de trading. Je ne sais pas si elle marche encore aujourd’hui étant donné que les conditions de marché ne sont pas les mêmes qu’avant mais il faudrait tester ça pour savoir.

  1. Trader n’est pas chose simple… Il faut maîtriser en démo puis se lancer en réel, c’est pas simple du tout… A titre d’exemple ce matin j’ai ouvert un compte démo avec $100000 et après 6 heure de combat j’ai réussi à me refaire et à être à +198$ en tradant des lots de 10 !!!!!

    • Le mode demo est important, tu as raison mais il manque l’aspect psychologique. Une autre chose importante est de savoir maîtriser son risque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *