Peut-on vivre du trading?

Nous allons aborder un sujet compliqué et assez controversé. Peut-on vivre exclusivement du trading ? J’avais déjà fait une première approche dans l’article Tu crois pouvoir être Trader. Je vais tenter d’exposer mon point de vue, n’hésitez pas à intervenir dans les commentaires pour exposer le vôtre.

Quand on regarde les forums on a l’impression que tout le monde réussit en trading car souvent seul les gains sont publiés et rarement les pertes et beaucoup de personnes se font passer pour des expertes. Au début on peut aussi avoir une image tronquée de ce qu’est le trading à cause de ce que véhiculent les médias, mais la situation de prop trader ( trader pour compte propre) est très différente du trader professionnel que l’on voit plus communément.

Pour savoir si on peut vivre du trading il va falloir analyser plusieurs choses, comme savoir si on peut gagner en trading car si on ne peut pas gagner la question d’en vivre ne se pose plus. Il faut aussi comprendre ce qu’on entend par vivre du trading.

Peut-on gagner en trading ?

Bon vous vous doutez que si j’ai un blog sur le trading c’est que je pense qu’on peut gagner de l’argent avec le trading mais étudions les chiffres pour en être certain.

Une statistique revient souvent sur les différents sites, forums, blogs, sur la répartition trader gagnant et trader perdant. On entend souvent que 90% voire 95% des traders sont perdants mais d’où vient ce chiffre ?

J’ai pu trouver une étude menée par l’AMF (l’Autorité des marchés financiers) en 2014 sur le résultat des particuliers sur le forex et CFD. Malheureusement je n’ai pas trouvé de statistiques sur les autres marchés. Néanmoins l’étude reste intéressante car elle nous montre qu’entre 2009 et 2012, 89% des traders particuliers sont perdants et donc qu’il y a 11% de traders gagnants. (source)

On peut donc répondre à la première question, oui on peut gagner avec le trading même si seulement une faible proportion de traders y arrive.

Mais poussons un peu plus loin la réflexion, l’étude nous donne d’autres chiffres intéressants que vous pouvez retrouver dans le graphique ci-dessous.

evolution resultat de trading moyen et part population en fonction du nombre de transaction

Dans ce tableau on peut voir que plus les traders passent d’ordres et plus leurs pertes sont conséquentes. On peut donc supposer que le trading le plus sécuritaire pour son capital reste celui qui se fait sur du long terme car on passe beaucoup moins d’ordres. Mais il aurait été utile de savoir comment se comportent les traders gagnant par rapport au nombre de transaction.

Essayons d’extrapoler vers les autres marchés, ici je ne vais parler qu’en fonction de mon expérience vu que je n’ai pas trouvé d’étude sur les autres marchés (si vous en avez n’hésitez pas à les poster pour que je puisse étoffer l’article). Je pense que cette répartition de 89% de perdant pour 11% de gagnant peut aussi s’appliquer aux autres marchés étant donné que beaucoup se lancent sans expérience et qu’il y en a beaucoup qui veulent faire du court terme (alors que ce n’est souvent pas compatible avec leurs disponibilités) et comme le montre le tableau ci-dessus, plus on passe d’ordres et plus le risque de perte en capital est élevé.

Seulement je voudrais nuancer cette statistique par une interrogation. Un des secret du succès est la persévérance, du coup, il est possible que sur les 89% de perdants, la pluparts soient des débutants qui abandonnent très vite, remplacés par d’autres débutants, il doit donc y avoir un roulement élevé contrairement aux 11% de gagnants qui doivent être là depuis un certain temps pour la majorité.

On peut donc gagner de l’argent sur les marchés financiers mais la question qui nous intéresse maintenant c’est peut-on vivre du trading.

Peut-on vivre du trading ?

Une première difficulté dans cette question est de savoir ce qu’on entend par vivre du trading ? Certains parlent de pouvoir se payer leurs biens de premières nécessités quand d’autres incluent la possibilité de se payer des loisirs, vacances …

Ici nous traiterons de la deuxième catégorie car faire du trading son métier juste pour gagner de quoi vivre n’est pas une bonne solution étant donné que c’est une activité très incertaine. Il faut pouvoir vivre dans les moments de marché difficile, quand on enchaine des pertes et surtout il peut survenir n’importe quel problème d’ordre psychologique voire simplement tomber malade ce qui mettra dans l’incapacité de trader. C’est pour ces raisons qu’il est préférable de gagner un bon revenu de son trading et surtout pouvoir se faire plaisir.

La première étape pour répondre à la question va être de déterminer la performance qu’on peut espérer en tant que prop trader gagnant. Celle-ci va beaucoup dépendre de votre profil. Pour un trading avec un faible effet de levier voire pas du tout on pourrait espérer un rendement d’environ 20% à 30% par ans contre 40% à 80% pour un trader qui va utiliser un effet de levier moyen et un bien meilleur résultat si on prend encore plus de risque. Ce sont bien sûr des chiffres indicatifs, certains ont des performances bien meilleures et d’autres bien inférieures. Plus vous allez prendre de risque et plus vous devriez gagner d’argent mais attention les pertes sont aussi plus élevées comme le montre le graphique ci-dessous de l’étude de l’AMF.

evolution resultat de trading moyen et part population en fonction du volume traité

Cherchons maintenant le capital dont il faut disposer pour pouvoir vivre du trading. Imaginons qu’on vise un revenu de 3000 euros net par mois, sachant qu’on est fortement imposé en France sur les plus values (surtout pour les professionnels)  on va donc chercher à gagner en gros 4300 euros par mois si on prend en compte qu’on est dans la tranche des 30% du taux marginal d’imposition et les 15% de prélèvements sociaux (ici je ne prends pas en compte d’éventuels abattements).

Imaginons maintenant que notre performance soit de 50% annuel donc 51 600 euros. Pour ce faire il nous faut donc un capital de 103 200 euros.

Ici je suis parti d’un revenu cible de 3000 euros par mois, si vous voulez gagner encore plus, votre capital devra être plus gros ou votre performance supérieure à 50%.

Relativisons ce résultat

Certes les 103 200 euros de mon exemple ne sont pas à la portée de tous. Il y a d’autres façons de faire qui permettent un capital moindre pour vivre du trading et qui permettent donc de relativiser ce résultat.

Le calcul a été fait pour la France et j’ai pris 3000 euros net comme revenu cible mais ça va beaucoup dépendre de votre niveau de vie. Par exemple gagner 3000 euros à Paris n’est pas la même chose que de gagner 3000 euros à Bordeaux. Si on prend juste le loyer pour un deux pièces on passe d’environ 1300 euros à Paris à 600 euros à Bordeaux.

Un deuxième point c’est que les frontières sont ouvertes avec le trading, il est possible d’exercer cette activité à l’étranger et ainsi profiter d’une meilleure fiscalité et d’un niveau de vie encore plus faible. Ainsi on peut démarrer avec un capital moindre et quand même vivre du trading vu que le revenu cible sera moins élevé, chose qu’on n’aurait peut-être pas pu faire en France avec le même capital.

Tous ces paramètres sont à prendre en compte si on veut vivre du trading, il faut peser le pour et le contre et ce sera à vous de voir en fonction de vos obligations et envies.

Conclusion

Comme je l’ai démontré ci-dessus, il est possible de gagner de l’argent sur les marchés financiers et il est donc possible d’en vivre, cependant il faudra un capital conséquent. Le montant de ce capital va dépendre de votre revenu cible qui va lui-même dépendre de la fiscalité et du niveau de vie. Je vous invite à regarder la formation gratuite du site En Bourse qui traite de ce sujet.

Bien sûr le montant du compte ne suffit pas, il vous faudra beaucoup de travail et de persévérance pour arriver à vivre du trading

Exposez moi votre point de vue dans les commentaires et n’hésitez pas à partager l’article et à me suivre sur facebook et twitter

Vous avez aimé cet article ?
"Téléchargez GRATUITEMENT le Kit du trader particulier "
Dans ce Kit vous trouverez un guide pour bien débuter ainsi qu'un journal de trading complet et un calculateur de taille de position

(Visited 2 117 times, 1 visits today)

Mathieu

7 Comments

  1. Bonjour,

    Atteindre 50% par an avec les actions est TRÈS difficile. Ou alors il faut avoir acheté les bonnes actions au bon moment et sans s’être diversifié (autrement dit, pour 1 qui réussit 9 se ruinent – sauf qu’on ne parle que de celui qui réussit).

    À cela il faut ajouter la part que l’on doit réserver pour accroître son capital afin de gagner plus.

    Il est cependant possible de s’exiler fiscalement pour payer moins d’impôts.

    Ceux qui gagnent leur vie avec le trading le font avec les produits dérivés (futures, par exemple) et en day trading.
    Le capital nécessaire reste assez élevé, mais on touche plus à du faisable.

    • Bonjour Michel,
      Tu as entièrement raison, dans l’article je me place du côté du trader gagnant vu que ce qui m’intéresse c’est de voir si on peut en vivre mais ce n’est qu’une minorité contre une majorité de perdant. Pour le chiffre de 50% c’était surtout pour me donner une base pour mon calcul mais c’est certain que ça varie beaucoup d’une personne à l’autre surtout que, le trading étant incertain, la performance va varier d’une année à l’autre pour un même individu.

      Effectivement je n’ai pas pris en compte le réinvestissement d’une partie des gains et c’est un élément qu’il ne faut pas négliger pour faire grossir son capital.

  2. Il est bien évidemment possible de vivre du trading, cependant, une formation boursière est nécessaire avant d’espérer pouvoir tirer des revenus réguliers. Il est difficile pour un trader débutant de pouvoir espérer réaliser des gains conséquents, seuls le temps et un capital de plus en plus élevé permettra d’atteindre un tel objectif.

    • Je suis entièrement de ton avis. Une bonne formation est primordiale pour espérer vivre de cette activité et il faut le capital avec. J’ai fait cette article car c’est une question récurrente sur les forums, les débutants, après avoir fait des pertes se demandent souvent si finalement on peut en vivre voire même juste gagner de l’argent.

  3. Bonjour Mathieu,
    dans ton calcul, afin d’avoir 3000 euros net par mois, si on est dans la tranche de 30%; avec les prélèvements sociaux, c’est 5455 euros bruts/mois à gagner, et non à 4300 euros.
    mais j’ai bien compris le principe de ton calcul, merci pour cet article fort intéressant.
    Qin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *