Tu crois pouvoir être Trader ?

Combien de fois, quand on se lance dans un projet, un sport ou autre, on est venu nous dire « ce n’est pas pour toi, c’est inné ça ne s’apprend pas, tu n’as pas ça dans le sang, tu n’y arriveras jamais ».

Ça te semble familier ? C’est normal, la majorité des gens qui se lancent dans quelque chose sont confrontés à ce discours.

Ce qu’il faut maintenant se demander c’est si ces personnes ont raison de tenir un tel discours, certaines activités comme le trading sont-elles innées et donc ne s’apprennent pas ?

L’expérience des tortues

franklinTentons d’avoir un regard objectif sur le sujet avec une expérience nommée « l’expérience des tortues »

Cette expérience au nom originale remonte aux années 80. Richard Dennis, un trader reconnu surnommé le prince du pit, tombe en désaccord avec un de ses amis trader William Eckhardt.

Richard pensait que tout le monde pouvait devenir trader, qu’il fallait donner une méthode stricte à suivre. William quant à lui voyait le trading comme inné car pour lui tout ce qui fait un trader, la gestion de ses émotions et de son stress, son intuition sont acquis à la naissance.

Pour vérifier leurs points de vue ils ont décidé de faire une expérience. Ils veulent transformer des personnes en véritables traders, sur 1000 candidats  il n’y en a que 80 qui sont sélectionnés puis 13 sont finalement formés par Richard Dennis pendant deux semaines. (retrouve l’article les tortues savent aussi trader consacré à cette méthode ).

Après cette courte formation les « tortues » se sont vues confier un capital de trading allant de 250 000$ à 2$ millions. L’expérience a duré 5 ans et les résultats sont au rendez-vous car les « tortues » ont générés 175$ million de profit.

La psychologie un facteur clef, les hommes meilleurs que les femmes ?

male-vs-female-brain1Ce phénomène bien connu ne provient que d’un problème de maitrise de sa psychologie mais sommes nous tous égaux face à notre psychologie ? Existe-t-il une différence entre les hommes et les femmes sur ce point ?

La réponse serait peut-être oui et cela viendrait d’une hormone que l’on appelle la testostérone. Selon une étude menée par John Coates and Joe Herbert, les traders avec un fort taux de testostérone auraient des meilleurs résultats car cette hormone permet de ressentir un plus grand sentiment de confiance mais cela va de pair avec la prise de risque qui augmente ainsi les femmes, qui produisent moins de testostérone que les hommes, ont des résultats moindre mais prennent aussi moins de risques. Trop de testostérone peut être néfaste car après des gains successifs le taux de testostérone est très élevé et entraine un fort appétit pour le risque qui peut se révéler fatal pour le compte. Il peut s’en suivre une forte production de cortisol qui est l’hormone du stress qui va avoir l’effet inverse de la testostérone en diminuant l’appétit pour le risque au point de bloquer toute tentative de prise de position.

En conclusion, l’expérience des tortues nous permet de voir que le processus d’apprentissage du trading et son assimilation peut se faire par tout le monde mais le vrai problème pourrait être hormonal car les personnes avec un faible taux de testostérone auraient des gains plus faibles mais moins de risque de perdre leur capital mais les personnes stressées risquent de toujours se retrouver bloquées face au marché.

Dites moi dans les commentaires si vous pensez pouvoir devenir trader. N’hésitez pas à partager l’article et à me suivre sur facebook et twitter

Vous avez aimé cet article ?
"Téléchargez GRATUITEMENT le Kit du trader particulier "
Dans ce Kit vous trouverez un guide pour bien débuter ainsi qu'un journal de trading complet et un calculateur de taille de position

(Visited 563 times, 1 visits today)

Mathieu

6 Comments

  1. Bonjour !

    Moi je pense que la psychologie est importante quand on n’a pas des outils très efficaces. C’est la technique qui peut faire taire les émotions et les déficiences psychologiques.

    Bien sûr, à toutes choses égales par ailleurs, une bonne psychologie aide.

    Mais être trop sûr de soi quand on va dans le mur n’est pas non plus très bon.

    • Avoir des outils efficaces va réduire le risque psychologique, je suis d’accord sur ce point mais ce risque n’est jamais à 0. Il faut réussir à suivre son plan et là c’est le côté psychologique qui rentre en compte, certain ne vont pas avoir la patiente d’attendre un signal et vont rentrer pour tuer l’ennui etc…
      Certains vont traverser une petit période de perte et ça va finalement les bloquer dans la prise de position par la suite alors même que leur stratégie est valable.

      • C’est on ne peut plus vrai. Néanmoins, la bonne connaissance du support tradé et des indicateurs peut aider.

        Et, comme tu le dis, si on est impatient ou bloqué, c’est qu’on n’a pas respecté son plan de trading.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *